LE MONDE DE LA MESURE



Christian Magnan
Collège de France, Paris
Université de Montpellier II


On ne le soulignera jamais assez : le physicien mesure. Encore et toujours, il mesure. C'est bien ainsi, et seulement ainsi, qu'il concrétise le rapport que sa science se propose d'établir avec le monde.

L'acte de mesure se révèle un élément si essentiel que je n'hésite pas à lui consacrer le chapitre d'ouverture de ce livre. Nous y parlerons surtout de nombres, lesquels représentent le produit final de toute mesure expérimentale, qu'ils soient lus sur un cadran ou un écran, imprimés sur du papier ou enregistrés sur un support informatique. D'un emploi quotidien, les nombres pourraient passer pour un outil banal ne valant pas la peine qu'on s'y arrête. Or il n'en est rien. Ils méritent au contraire un examen attentif car, tels qu'ils sont utilisés en physique (l'objet de notre analyse), ils possèdent des propriétés spécifiques les distinguant des nombres dont nous nous servons ordinairement. Ils se différencient également des nombres théoriques des mathématiciens, ce que l'on souligne trop rarement. Ce point est pourtant d'une importance capitale dans la discussion car il constitue l'une des évidences de la séparation effective entre théorie et réalité.

À suivre.




Version revue, corrigée et enrichie
du livre de Christian Magnan

La nature sans foi ni loi
Éditions Belfond/Sciences (1988)
Dernière modification : 31 août 2000


   Science et Vie
   Page d'accueil de Christian Magnan


URL :  http://www.lacosmo.com/Nature17.html