IL N'Y A PLUS D'APRÈS      




Où allons-nous ?


Christian Magnan
Collège de France, Paris
Université de Montpellier II


Création du monde, création du temps... qu'en est-il de la fin du monde et de la fin des temps ?

On sait que les modèles mathématiques d'univers se partagent schématiquement en deux catégories : les univers fermés (finis) et les univers ouverts (infinis). La durée de vie des premiers est limitée tandis que celle des seconds est illimitée.

J'ai montré ailleurs que les univers de type infini n'ont pas de signification physique (c'est évidemment une absurdité de penser que nous pourrions étendre à un espace infini des mesures relatives au domaine restreint qui nous entoure !). Cependant on sait également que les mesures de densité de notre Univers ne s'accordent pas très bien avec les valeurs prévues par la théorie. Que conclure ?

Mon opinion est que nous n'avons pas encore la théorie qui nous permette d'aborder le problème (notamment nous ne connaissons pas les règles de fabrication d'un univers) et que dans ces conditions la question brutalement énoncée de façon dichotomique - ouvert ou fermé - est prématurée et surtout sans doute mal posée.

Mais... si notre Univers était fermé - la seule hypothèse qui soit physiquement envisageable dans l'état actuel de nos connaissances - alors la question de la fin des temps se présenterait en termes identiques à ceux de la création.

En effet, après avoir atteint un état d'expansion maximum, notre Univers entamerait une phase de contraction symétrique de la phase d'expansion antérieure. Vers la fin de cette contraction, l'espace-temps serait à nouveau si « ratatiné » que les phases fatidiques à partir desquelles l'espace et le temps disparaissent reviendraient.

En quoi se métamorphoseraient l'espace, le temps, la matière ? Nous ne le savons pas, mais ce que nous savons c'est que l'Univers n'appartiendrait plus ni au temps ni à l'espace.

On peut raisonnablement penser que le jour où nous comprendrons mieux l'origine de notre monde nous serons également éclairés sur sa destinée ultime.

La vie n'est-elle pas portée à la fois par la naissance et par la mort ?


Version revue, corrigée et enrichie
du livre de Christian Magnan
La nature sans foi ni loi,
Éditions Belfond/Sciences (1988)
Dernière modification : 16 janvier 2001


 Science et vie
 Page d'accueil de Christian Magnan


URL :  http://www.lacosmo.com/Nature200.html