DANS L'ESPACE ET LE TEMPS, LA VIE N'A AUCUN SENS




N'ayant aucun caractère absolu, l'espace-temps ne peut pas constituer le système de référence dans lequel la vie prendrait son sens.

Christian Magnan
Collège de France, Paris
Université de Montpellier II


La science sait donc que notre espace-temps est provisoire et corruptible, tout comme le sont la matière et le rayonnement qui garnissent l'Univers.

Mais alors... comment une science qui a perdu toute référence spatio-temporelle inaltérable pourrait-elle se permettre un discours sur la vie-mort ? Comment ose-t-elle discuter de questions si essentielles en restant dans le temps et dans l'espace alors qu'elle vient de montrer que ces réalités sont toutes secondaires ?

Donner un sens à la vie-mort ? Mais pourquoi le sens serait-il donné dans l'espace et dans le temps ? Sans temps, qu'est-ce que l'avant, l'après, l'origine et la fin ? Des mots vides de sens.

La science nous trompe lorsqu'elle veut nous faire croire que l'évolution temporelle donne un sens à la vie-mort. Elle sait pertinemment que la flèche du temps est, à un certain niveau, une sorte d'illusion puisque cette flèche n'est pas réalité première.

La science ne peut pas enfermer notre destin dans l'histoire seule.

La science raisonne en termes de ce qui précède et de ce qui suit : en termes de causes et d'effets. Mais quand il s'agit de la vie-mort, cette démarche n'est plus légitime.

L'histoire, l'évolution de l'Univers, ne donne en effet ni l'origine ni la fin, où demeurent les interrogations ultimes.




D'après un extrait du livre de Christian Magnan
Et Newton croqua la pomme...
Éditions Belfond/Sciences (1990)
Dernière modification : 26 septembre 2000


  Science et Vie
  Page d'accueil de Christian Magnan


URL :  http://www.lacosmo.com/Pomme208.html