Page d'accueil du site
de Christian Magnan

 
Le ciel du mois (par Christian Magnan)
 

LIENS


Page d'accueil du GRAAL


L'image astronomique du jour


Astronomy Picture of the Day


Le Soleil en direct de SOHO


Le Guide du Ciel


Ciel des Hommes


Images célestes


Le ciel au-dessus de nos têtes (en anglais)

aide à la connexion


Actualité de l'environnement Soleil-Terre (en anglais)


Sky and Telescope (en anglais)


ANPCNE : Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes


 

Le ciel de janvier 2009

au jour le jour

version imprimable du mois en cours   imprimante
Archives :

Le ciel de 2006 : | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre |
Le ciel de 2007 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre| décembre
Le ciel de 2008 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | début décembre | décembre

La Terre vue de la Lune
La Terre vue de la Lune

 

 

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

 

Le saviez-vous? L'Organisation des Nations Unies a adopté fin 2007 une proposition proclamant que 2009 sera l'ANNÉE MONDIALE DE L'ASTRONOMIE. La date a été choisie pour célébrer le 400° anniversaire des premières observations du ciel avec une lunette astronomique par Galilée. Je suis personnellement sensible à la symbolique de ce choix car je suis persuadé que la découverte de la vraie nature des objets célestes a joué un rôle déterminant dans la révolution copernicienne, laquelle trouva moins d'un siècle plus tard son achèvement avec la découverte par Newton de la loi de la gravitation universelle. L'histoire a prouvé que la science ne naît ni de la seule observation ni de la seule théorie mais tire sa fécondité de la rencontre de ces deux aspects indispensables de la recherche. Si elle nous incite à lever les yeux vers le ciel pour découvrir les astres et leur véritable réalité, cette lettre mensuelle sera une contribution modeste aux diverses manifestations de cette année mondiale, auxquelles je vous invite à être attentifs, et que vous pourrez découvrir sur le site de l'AMA09
http://www.astronomy2009.fr/

Que ce soit au nord ou au sud du 45° parallèle, personne ne me contredira, le temps peut parfois être abominable (d'un point de vue astronomique) au point d'interdire toute observation. Heureusement ce mois de janvier 2009 nous offre une séance de rattrapage pour une occultation des Pléiades par la Lune (le 7) et un repérage de Vénus en plein jour (le 30).

La planète VÉNUS continue son ascension dans le ciel du soir et illumine magnifiquement TOUT LE MOIS l'horizon ouest-sud-ouest deux heures après le coucher du Soleil. Au fil des jours son éclat augmente jusqu'à atteindre une magnitude de -4,5. L'élément nouveau de ce mois-ci est la possibilité de découvrir que Vénus présente des phases, comme la Lune. Ce point éclatant qui attire immanquablement le regard a en réalité forme de quartier et son croissant ne va pas cesser de s'affiner jusqu'à fin mars. Cependant ce phénomène n'est pas visible à l'œil nu. Heureusement, si le croissant vénusien ne s'avère magnifique que dans de petits instruments, de bonnes jumelles fixées sur un trépied permettent déjà d'en distinguer la forme. Ajoutons que le diamètre apparent de Vénus continue de croître durant le mois car la planète se rapproche de la Terre. Aussi, bien que le croissant s'amincisse, il se trouve que son éclat ne diminue pas. Si vous avez accès à un instrument, le spectacle du croissant vénusien vous comblera. C'est une cible facile pour débutants. Et un enchantement inépuisable pour les plus chevronnés.

Après être passé dans la constellation du Capricorne, notre phare du soir traverse en janvier la constellation du Verseau et va y côtoyer des étoiles plus modestes au gré de sa course. Le SOIR DU MERCREDI 14 JANVIER 2009 la planète se trouvera tout contre Lambda du Verseau, une étoile de troisième magnitude: un clin d'œil dans le ciel et aussi l'occasion d'apprécier le vagabondage de la planète par rapport aux étoiles fixes.

Si le croissant lunaire a permis à quelques chanceux (pas dans le sud...) de repérer Vénus en plein jour dans son voisinage le 31 décembre 2008, la même occasion se présente le VENDREDI 30 JANVIER disons en matinée. Par ciel clair le croissant sera assez épais pour être distingué à l'œil nu et on verra la planète briller tout près. Des jumelles peuvent aider à découvrir l'étoile du soir devenue "étoile du jour".

Quelles autres rencontres la Lune nous réserve-t-elle dans son tour de ciel mensuel? Le soir du JEUDI 1er JANVIER un croissant plein de lumière cendrée offrira un magnifique spectacle, digne du nouvel an, au-dessus de la planète Vénus. En début de nuit du MERCREDI 7 JANVIER la Lune gibbeuse passe devant l'amas des Pléiades et c'est une scène captivante que de suivre la disparition et la réapparition des étoiles de ce groupe. Le phénomène gagnera à être suivi aux jumelles ou dans un petit instrument à faible grossissement, autrement l'éclat éblouissant de la Lune effacera les étoiles.

Les planètes MERCURE ET JUPITER nous quittent en tout début de mois. Après avoir vu le rapprochement des deux astres le 31 décembre après le coucher du Soleil les chanceux pourront les saluer une dernière fois le 1er janvier. Disposer d'un horizon ouest-sud-ouest parfaitement dégagé est indispensable et s'aider de jumelles facilitera l'observation. Ensuite les deux planètes vont plonger vers le Soleil et il deviendra rapidement impossible de les repérer.

Tentons notre chance! Le soir du SAMEDI 3 JANVIER doit se produire le maximum d'activité de l'essaim d'ÉTOILES FILANTES des Quadrantides. Ce nom vient de la constellation éphémère du Quadrant Mural, qui se trouvait proche de la grande Ourse
http://fr.wikipedia.org/wiki/Quadrant_(constellation)
Regardez le ciel vers le nord dès le milieu de soirée: le croissant de Lune sera couché tôt et ne gênera pas l'observation. Espérons que les nuages ne joueront pas les trouble-fêtes.

Profitez des soirs et nuits de beau temps (cela peut parfois exister) pour réviser vos étoiles.
http://www.lacosmo.com/lecieldumois/images/cielhiverB.png
En première partie de nuit CAPELLA du Cocher domine l'horizon nord-est. Vous l'identifierez par son éclat et aussi comme l'un des sommets d'un grand pentagone et grâce encore, si besoin est, à la présence d'un petit triangle isocèle adjacent représentant si l'on veut trois chevreaux. Plus bas à droite se trouve la rouge ALDEBARAN du Taureau surmontée de l'amas des Pléiades. Sur la gauche on reconnaît le duo des jumeaux CASTOR ET POLLUX. Puis encore plus bas, isolée, brille PROCYON du Petit Chien, et encore plus bas, SIRIUS du Grand Chien, l'étoile la plus brillante du ciel. Au-dessus de Sirius s'étend la constellation emblématique d'hiver d'ORION dessinant un grand quadrilatère dont la rouge BÉTELGEUSE et la blanche RIGEL forment deux sommets opposés et au centre duquel se situe le "T" à la barre supérieure inclinée bien reconnaissable (constituant le baudrier ou ceinture du chasseur). Comptons: Capella, Aldébaran, Rigel, Sirius, Procyon, Castor forment un grand hexagone appelé parfois l'hexagone d'hiver. Admirez sans modération ces brillantes étoiles, toutes différentes, car chaque coin de ciel, cela me frappe, est unique.

Un peu plus tard se lèvera sur l'horizon est RÉGULUS, l'étoile la plus brillante du Lion, puis la planète SATURNE. Cette planète présente en ce moment la particularité de ne pas montrer ses célèbres anneaux car ces derniers sont vus par la tranche et sont trop fins pour être perceptibles. Vous pouvez vous amuser à le vérifier si vous avez accès à un instrument.

Après ces étoiles "naturelles", j'ai presque honte de mentionner l'étoile artificielle que constitue la station spatiale internationale... mais "pourtant elle tourne" et il faut avouer que le spectacle de son passage a quelque chose de magique. C'est le triomphe de la mécanique newtonienne en somme. Vous saurez trouver les heures de passage de ce satellite artificiel en vous rendant sur le site "heavens-above"
http://www.heavens-above.com/
De beaux passages auront lieu en soirée à partir du 17 janvier. L'avantage de la station est qu'elle passe et repasse (elle fait un tour de Terre en environ 90 minutes) et que de ce fait si on la manque une fois on la verra une autre.

À la fin de ce message du ciel écrit sous des trombes d'eau, je languis d'étoiles et de cieux dégagés et vous souhaite de bonnes nuits sous les étoiles sans cesse perdues et retrouvées.
Christian

JANVIER 2009: AU JOUR LE JOUR
Tous les soirs: Vénus chaque jour plus belle
Jeudi 1er: après le coucher du Soleil, adieu à Jupiter et Mercure et croissant lunaire au-dessus de Vénus (selon le temps, Mercure et Jupiter seront encore visibles les premiers soirs du mois; ainsi le 4 à 18h les deux planètes étaient faciles à observer à l'œil nu depuis le nord de Montpellier)
Samedi 3 au soir: les étoiles filantes de l'essaim des Quadrantides
Mercredi 7: occultation des Pléiades par la Lune
Dimanche 11: Pleine Lune
Mercredi 14: conjonction serrée entre Vénus et une étoile du Verseau
À partir du samedi 17: surveiller les passages de l'ISS en soirée
Du mercredi 21 au samedi 24: croissant lunaire du matin
Du mardi 27 au samedi 31: croissant du soir
Vendredi 30 dans la matinée: Vénus en plein jour à côté de la Lune




   

Mes sources d'information