Page d'accueil du site
de Christian Magnan

 
Le ciel du mois (par Christian Magnan)

Nota : si vous désirez mettre ce "ciel du mois" en favori utiliser l'adresse
http://www.lacosmo.com/lecieldumois/lecieldumois.html
La page ainsi adressée vous redirigera automatiquement vers le mois en cours  

LIENS


L'image astronomique du jour


Astronomy Picture of the Day


Le Soleil en direct de SOHO


Le Guide du Ciel


Ciel des Hommes


Images célestes


Le ciel au-dessus de nos têtes (en anglais)

aide à la connexion


Actualité de l'environnement Soleil-Terre (en anglais)


Sky and Telescope (en anglais)


ANPCNE : Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes



Un astronome professionnel retrace pour vous le cheminement patient de la pensée scientifique moderne, vous guide dans une visite grandiose de l'Univers, vous raconte la folle histoire des étoiles et vous révèle la place de l'espèce humaine dans un cosmos qui ne l'attendait pas.

L'auteur se permet en outre de dénoncer les graves dérives conceptuelles d'une science contemporaine courant à sa perte sous l'effet d'un productivisme effréné.

Voici un ouvrage unique en son genre qui vous donnera à penser!

 

couverture

Paru en juin 2014

Édité par Guillaume Cannat (amds-edition)
Disponible en commande immédiate
dédicace possible de l'auteur

L'image de couverture représente l'éclipse totale de Soleil du 11 juillet 2010 à l'île de Pâques (cliché de Guillaume Blanchard)


Allez observer le ciel


à l'observatoire d'Aniane



Le ciel de février 2016

au jour le jour

le chiffre du mois

version imprimable du mois en cours pour apposer sur son frigo   imprimante
Archives :

Le ciel de 2006 : | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre |
Le ciel de 2007 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre| décembre
Le ciel de 2008 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | début décembre | décembre
Le ciel de 2009 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet| août| septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2010 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin| juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2011 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2012 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2013 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2014 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2015 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2016 : | janvier

lever de Terre
Coucher de Terre

 

 

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

 

Les cinq premières planètes sont toutes visibles ce mois-ci. Saurez-vous les reconnaître ?

Pour ouvrir le mois en beauté admirons le LUNDI 1er FÉVRIER 2016 à l’aube le splendide rapprochement à 1 degré seulement entre MARS et l’étoile Zubenelgenubi de la Balance, en compagnie du globe lunaire. Les trois astres sont visibles dans un même champ de jumelles au-dessus de l’horizon sud une heure et demie avant le lever du Soleil. La planète rouillée martienne affiche cette teinte orangée caractéristique qui la fait ressembler à sa rivale Antarès du Scorpion située plus bas sur la gauche. Le nom d’Antarès (pour anti-Arès) signifie précisément "rivale" de Mars, Arès étant le dieu de la guerre dans la mythologie grecque, comme Mars l’est pour les Romains. La comparaison est particulièrement adaptée en ce moment puisque l’éclat de Mars vient précisément de dépasser celui de l’étoile concurrente. Dans les semaines à venir la planète, actuellement située à 210 millions de kilomètres, va se rapprocher progressivement de la Terre jusqu’à l’opposition du mois de mai qui la mettra à 77 millions de kilomètres. Nous allons voir sa luminosité augmenter et sa couleur rougeâtre s’affirmer, rappelant celle du sang versé dans les combats menés par le dieu de la guerre. Reconnaissable à cette couleur vous retrouverez Mars tout au long du mois vers le sud et si sa position dans la Balance ne lui permet pas de monter très haut sur l’horizon, son diamètre apparent devient suffisant pour lui donner la forme d’un petit disque coloré à travers un instrument.

Les matins suivants la Lune se décale vers l’est parmi les étoiles, à raison d’un tour de ciel de 360 degrés en 29 jours de lunaison (ce qui correspond en gros à 12,5 degrés de décalage angulaire par jour). Le MERCREDI 3 elle forme un beau triangle avec ANTARÈS et SATURNE, deux astres de magnitudes comparables mais de couleurs bien différentes. Le JEUDI 4 le croissant de la Lune vieillissante sera passé de l’autre côté de Saturne et on pourra admirer aux jumelles l’éclat féérique de la lumière cendrée, c’est-à-dire le "clair de Terre" sur la Lune. Enfin le SAMEDI 6 FÉVRIER, une heure avant le lever du Soleil sur l’horizon sud-est le très mince croissant de Lune de 7% surplombe VÉNUS. Sur la gauche si votre horizon est bien dégagé on peut apercevoir MERCURE, un peu moins facile à observer que Vénus. Un petit défi en tout début de matinée.

Cette planète MERCURE que je viens de citer n’est jamais très facile à voir mais la proximité de la planète Vénus permet de la repérer aux jumelles vers le sud-est une quarantaine de minutes avant le lever du Soleil et de la suivre jusque vers le 20 février, à condition toutefois que votre horizon soit dégagé dans la direction voulue car Mercure reste très proche de l’horizon. Quand on réussit à l’observer on est frappé par son éclat capable de vaincre les lueurs du Soleil voisin.

Poursuivant sa route à travers les étoiles la Lune atteint les HYADES le LUNDI 15 comme elle le fait depuis plusieurs lunaisons. Elle se rapproche d’Aldébaran mais ne produit pas cette fois-ci d’occultation visible en Europe. En revanche on pourra admirer aux jumelles (si possible fixées sur pied) le passage de notre satellite parmi ce somptueux champ d’étoiles du Taureau.

Ce mois marque l’entrée dans la meilleure période de l’année pour observer la planète JUPITER. En effet notre planète géante passe à l’opposition le 8 mars, date à laquelle elle sera alignée avec le Soleil et la Terre, se trouvant ainsi en position de Pleine Lune. On sera témoin de cette configuration dans la NUIT DU MARDI 23 AU MERCREDI 24, Jupiter traversant le ciel d’est en ouest accompagnée de la Lune encore bien pleine. Admirez cette scène, peut-être la plus spectaculaire du mois se concluant avec le coucher des deux astres à l’aube du 24 dans les fantastiques couleurs du ciel opposé au Soleil avec l’arche de l’ombre de la Terre surmontée de la bande rose de la ceinture de Vénus.
Je redis que l’observation de la planète Jupiter, accomplie pour la première fois de l’histoire par Galilée en 1610 (à la fureur démoniaque de l’Église…), est source d’émerveillement intense. Elle est possible à travers un petit instrument et si vous n’en possédez pas dans votre entourage, sachez que des clubs d’astronomie peuvent vous faire découvrir cet objet magique. En regardant Jupiter vous visualisez vraiment la fabuleuse mécanique du ciel mise en lumière par les savants de la révolution copernicienne. Voilà en effet une planète qui orbite autour du Soleil, comme le fait la Terre, accompagnée de son cortège de quatre satellites la suivant en tournant autour d’elle. Il y a seulement 400 ans que nous connaissons cette réalité.

Le tour du ciel mensuel de la Lune se termine dans la nuit du DIMANCHE 28 AU LUNDI 29, comme il avait commencé, avec le passage de notre satellite dans la constellation de la Balance près de Zubenelgenubi et Mars. (Eh oui, l’année 2016 est bissextile avec l’ajout d’un 29 février supplémentaire destiné à recaler l’année civile ordinaire de 365 jours sur la période de révolution de la Terre autour du Soleil de 365,25 jours.) Observez à nouveau Mars et sa rivale Antarès et tentez de vérifier que la planète rouge scintille moins que l’étoile. Cela est dû au fait que Mars possède un diamètre angulaire certes infime mais non négligeable pour l’œil alors qu’Antarès est vraiment ponctuelle de sorte que les rayons lumineux de la première se mélangent autour d’une position moyenne apparaissant stable alors que le rayon lumineux quasi unique de l’étoile est fortement sensible à la turbulence de l’atmosphère. Les planètes scintillent moins que les étoiles, ce n’est pas une légende urbaine mais une réalité, même si cela ne se voit pas toujours, notamment lorsque les rayons d’une planète brillante observée à travers les couches basses de l’atmosphère sont perturbés par leur forte turbulence.

Revenons enfin vers Jupiter, se levant majestueusement le soir deux heures après le coucher du Soleil en milieu de mois pour découvrir un coin du ciel abritant un trésor d’étoiles. Par nuit bien noire dans un lieu abrité des éclairages urbains portez votre regard, aidé ou non de jumelles, sur la gauche de la planète géante. Là se situe le ruissellement d’étoiles de la bien nommée Chevelure de Bérénice (c’est également le nom de la constellation afférente). Il s’agit avec ceux de Persée, des Hyades et des Pléiades d’un des amas ouverts les plus proches (à quelques centaines d’années de lumière). Arcturus se lève bientôt (on vérifie que cette étoile se trouve dans l’alignement de la courbe du manche de la Casserole de la Grande Ourse), puis la belle Spica (en suivant la même courbe) et on remarque le triangle formé par Jupiter, Arcturus et Spica. À gauche de Jupiter se trouve Denebola la deuxième plus brillante étoile du Lion après Régulus. Denebola, Spica et Arcturus forme un triangle pratiquement équilatéral que l’on peut compléter en losange à condition de lui adjoindre une étoile bleutée du nom de Cor Caroli à l’aplomb du manche de la Casserole. Avec Denebola, Spica, Arcturus et Cor Caroli, nous avons devant nous le LOSANGE DE PRINTEMPS, annonçant donc l’arrivée prochaine de la saison du renouveau. Cette région du ciel est particulièrement riche en galaxies lointaines car elle se situe dans la direction de l’axe de rotation de la Galaxie, là où la ligne de visée, pauvre en étoiles et matière interstellaire, sonde profond dans l’espace, contrairement à celles qui pointent dans le plan galactique et qui sont encombrées par la multitude d’astres formant la Voie Lactée. Le Losange de Printemps, c’est une fenêtre ouverte sur l’Univers, tandis que la Voie Lactée nous le cache.

LE CHIFFRE DU MOIS : 4 années de lumière. C’est la distance de l’étoile la plus proche, Proxima du Centaure. Si on représente le Soleil par une orange, alors à la même échelle, l’étoile de situerait à un millier de kilomètres. C’est dire que les étoiles sont extrêmement loin les unes des autres par rapport à leur diamètre de sorte que lorsque deux galaxies entrent en collision les étoiles qui les composent ne se heurtent pas de front mais se contentent de subir des forces de marée modifiant leur trajectoire.

Bonnes nuits sous les étoiles
Christian

FÉVRIER  2016 AU JOUR LE JOUR
Toutes les nuits : la royale planète Jupiter d’est en ouest à droite du Losange de Printemps (Arcturus, Spica, Denebola, Cor Caroli)
Tous les matins : Vénus reste plaquée sur l’horizon est-sud-est et devient délicate à repérer
Lundi 1er : rapprochement entre Mars, Zubenelgenubi et le Dernier Quartier de Lune
Mercredi 3 : le triangle formé par la Lune, Saturne et Antarès
Jeudi 4 : le croissant lunaire à gauche de Saturne
Samedi 6 : regroupement à l’aube de Mercure, Vénus et du croissant de la vieille Lune au ras de l’horizon sud-est
Dimanche 7 : Mercure à son élongation maximale de 25,5° à l’ouest du Soleil
Lundi 8 : Nouvelle Lune et nuits noires autour de cette date
Du mardi 9 au samedi 13 : le croissant lunaire du soir
Lundi 15 : la Lune approche les Hyades
Lundi 22 : Pleine Lune
Nuit du mardi 23 au mercredi 24 : Jupiter et la Lune naviguent de conserve (le plus beau spectacle du mois ?)
Dimanche 28 et lundi 29 : la Lune retourne près de Mars
Lundi 29 : jour supplémentaire de l’année bissextile 2016

 


   

Mes sources d'information