Page d'accueil du site
de Christian Magnan

 
Le ciel du mois (par Christian Magnan)

Nota : si vous désirez mettre ce "ciel du mois" en favori utiliser l'adresse
http://www.lacosmo.com/lecieldumois/lecieldumois.html
La page ainsi adressée vous redirigera automatiquement vers le mois en cours  

LIENS


L'image astronomique du jour


Astronomy Picture of the Day


Le Soleil en direct de SOHO


Le Guide du Ciel


Ciel des Hommes


Images célestes


Le ciel au-dessus de nos têtes (en anglais)

aide à la connexion


Actualité de l'environnement Soleil-Terre (en anglais)


Sky and Telescope (en anglais)


ANPCNE : Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes



Un astronome professionnel retrace pour vous le cheminement patient de la pensée scientifique moderne, vous guide dans une visite grandiose de l'Univers, vous raconte la folle histoire des étoiles et vous révèle la place de l'espèce humaine dans un cosmos qui ne l'attendait pas.

L'auteur se permet en outre de dénoncer les graves dérives conceptuelles d'une science contemporaine courant à sa perte sous l'effet d'un productivisme effréné.

Voici un ouvrage unique en son genre qui vous donnera à penser!

 

couverture

Paru en juin 2014

Édité par Guillaume Cannat (amds-edition)
Disponible en commande immédiate
dédicace possible de l'auteur

L'image de couverture représente l'éclipse totale de Soleil du 11 juillet 2010 à l'île de Pâques (cliché de Guillaume Blanchard)


Allez observer le ciel


à l'observatoire d'Aniane



Le ciel de mai 2017

au jour le jour

le chiffre du mois

version imprimable du mois en cours pour apposer sur son frigo   imprimante
Archives :

Le ciel de 2006 : | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre |
Le ciel de 2007 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre| décembre
Le ciel de 2008 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | début décembre | décembre
Le ciel de 2009 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet| août| septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2010 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin| juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2011 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2012 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2013 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2014 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2015 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2016 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2017 : | janvier | février | mars | avril

La Terre vue de Saturne
La Terre vue de Saturne

 

 

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

 

Les brillantes actrices du mois dernier sont prêtes à renouveler leur spectacle en ce mois de MAI 2017 : Vénus et Jupiter nous invitent à venir les admirer.

La planète VÉNUS joue le rôle d’ÉTOILE DU MATIN et domine l’horizon est d’une dizaine de degrés. Même si l’inclinaison défavorable de l’écliptique ne permet pas de l’éloigner énormément de l’horizon, elle reste très facile à repérer à condition évidemment qu’aucun obstacle ne s’interpose et la vision improbable d’un astre si brillant dans la lumière du soleil levant est toujours aussi gratifiante. Vénus se présente encore sous forme de croissant mais comme elle s’éloigne du Soleil en position apparente ce croissant d’épaissit jusqu’à devenir quartier en fin de mois. Plus précisément la planète atteindra son élongation maximale à l’ouest du Soleil le 3 juin, ce qui explique la phase en quartier.
Croissant contre croissant, ne manquez pas d’admirer LUNDI 22 ET MARDI 23 au matin la juxtaposition du mince croissant de la vieille Lune et de Vénus au-dessus de l’horizon est une heure avant le lever du Soleil. La beauté du croissant est rehaussée par la lumière cendrée, bien visible le lundi, moins le mardi. Le mercredi 24 on pourra tenter de repérer un mincissime croissant de Lune et le jeudi 25 sera la Nouvelle Lune.

Si l’observation des phases de Vénus reste relativement délicate, celle du monde de la planète JUPITER est facile et réellement fascinante. Grâce à son éclat généreux il est facile de repérer l’astre une demi-heure après le coucher du Soleil à plus de 30 degrés de hauteur sur l’horizon sud-est. Comme il se couche quand  l’aube se lève, vous disposez de plusieurs heures pour l’examiner. La disposition actuelle de la planète est si favorable que je donne dans la section "au jour le jour" de ce bulletin les dates de configurations particulièrement intéressantes des satellites de Jupiter : Io, Europe, Ganymède et Callisto. Voilà de quoi réjouir vos yeux. La fête est permanente.

Jupiter donne rendez-vous à la Lune le DIMANCHE 7 MAI en début de nuit sur l’horizon sud. La planète est tellement serrée contre la Lune que la conjonction devrait forcément attirer votre attention. Vous pourrez remarquer en dessous la petite constellation du corbeau dessinant un petit quadrilatère dont j’affectionne la forme régulière et la similitude d’éclat de ses étoiles.

Quoique nettement moins lumineuses que Jupiter et Vénus deux autres planètes sont visibles. SATURNE se lève de plus en plus tôt en première partie de nuit mais reste confinée dans les régions basses de l’atmosphère, ce qui rend son observation délicate. Je vous rappelle que la vision de ses anneaux n’est possible qu’à travers un instrument grossissant plusieurs dizaines de fois. Simplement il faudra attendre les nuits les plus calmes pour pointer la planète. Vous retrouverez Saturne à l’orée de l’aube au-dessus de l’horizon sud du SAMEDI 13 AU LUNDI 15 accompagnée par la Lune gibbeuse décroissante non loin d’ANTARÈS, l’étoile principale de la constellation du Scorpion.
Enfin MARS nous fait ses adieux et pour la saluer nous pourrons profiter de sa conjonction avec un jeune croissant de Lune le SAMEDI 27 au crépuscule. Mars s’en va mais pour mieux revenir. Elle passera derrière le Soleil le 27 juillet 2017 prochain puis reviendra le matin en septembre dans le ciel de l’aube pour amorcer sa marche vers la splendide opposition du 27 juillet 2018. Ce qui étonnant avec la planète Mars c’est la différence colossale de luminosité entre le moment de son opposition et les périodes qui s’en éloignent, l’éclat pouvant être divisé par un facteur supérieur à 40. Samedi sa magnitude sera de 2, contre un fabuleux -2 à l’opposition de mai 2016.

Certes les nuits de mai sont courtes mais les étoiles, quoique moins bien mises en valeur qu’en hiver, sont tout de même là. C’est le moment d’observer les deux étoiles brillantes ARCTURUS du grand cerf-volant du Bouvier et CAPELLA du grand pentagone du Cocher. Arcturus se lève à l’est avec Jupiter et se trouve aisément, je le redis, dans le prolongement de la courbe du manche de la casserole de la Grande Ourse. Du côté opposé du ciel, au-dessus de l’horizon nord-ouest, c’est Capella qui fait pendant à Arcturus. On peut s’assurer qu’il s’agit bien de Capella en notant la présence à ses côtés du petit triangle isocèle constitué des Trois Chevreaux. Arcturus et Capella ont sensiblement le même éclat, avec une magnitude voisine de 0 et se classent parmi la douzaine d’étoiles les plus brillantes du ciel. Arcturus est même la plus brillante du ciel boréal. En cette saison Capella entraîne avec elle les étoiles d’hiver sous l’horizon et Arcturus nous amène celles de l’été. Admirez d’un même coup cette belle symétrie céleste. Et voyez peu à peu se lever le fameux Triangle d’été à la suite d’Arcturus avec VÉGA de la Lyre sur l’horizon nord-est, puis DENEB du Cygne sur sa gauche puis plus tard ALTAÏR de l’Aigle plus bas sur la droite.

LE CHIFFRE DU MOIS : 3E7. Ou 30E6, c’est-à-dire 30 millions. C’est le nombre de secondes dans une année de 365 jours de 24 heures de 3600 secondes (faites le calcul vous-même). J’ai déjà donné ce nombre en le présentant comme le moyen indispensable de mesurer l’Univers. C’est un nombre à retenir. Il permet par exemple de calculer la distance que représente une année de lumière, cette unité si "banalisée" en astronomie où la mention de centaines, milliers, millions d’années de lumière semble mettre les étoiles à notre portée. Or il n’en est fichtre rien. 1 seconde de lumière valant 300 mille kilomètres ou 3E5 km, 1 année de lumière vaudra 3E7 fois plus, soit 9E12 ou 9 mille milliards de kilomètres. À l’échelle de notre environnement stellaire le plus proche le monde est sans le moindre doute mesurable mais nous reste définitivement inaccessible et inconcevable.

Bonnes nuits sous les étoiles
Christian

MAI 2017 AU JOUR LE JOUR
Le matin : Vénus toujours magnifique domine l’horizon est
Toute la nuit : Jupiter traverse le ciel d’est en ouest dans la Vierge au-dessus de Spica (voir plus bas les dates des configurations intéressantes des satellites galiléens)
Le soir : Arcturus se lève de plus en plus tôt chaque jour en nous amenant les étoiles d’été
Mardi 2 : Callisto survole le pôle Sud jovien.
Mercredi 3 et Jeudi 4 : la Lune passe de droite à gauche de Régulus du Lion
Jeudi 4 : Jupiter est joliment encadré par Io à l’est et Europe à l’ouest.
Dimanche 7 : rapprochement remarquable de Jupiter et de la Lune
Mercredi 10 : Pleine Lune dite "des fleurs"
Samedi 13 : la Lune entre Saturne sur sa gauche et Antarès sur sa droite
Dimanche 14 : Saturne à côté de la Lune
Lundi 15 : les quatre satellites galiléens Io, Europe, Ganymède et Callisto s’alignent dans leur ordre naturel à l’ouest du disque jovien.
Jeudi 18 : Callisto survole le pôle Sud de Jupiter ; très beau triangle Europe-Callisto-Io à l’est du disque
Du samedi 20 au mardi 23 : le croissant de Lune du matin
Lundi 22 et mardi 23 : le matin à l’est, le croissant de Lune passe d’un côté à l’autre de Vénus
Mercredi 24 : à l’aube, un mincissime croissant lunaire
Jeudi 25 : les quatre satellites galiléens sont alignés à l’est du disque jovien dans l’ordre Europe, Io, Callisto et Ganymède
Jeudi 25 : Nouvelle Lune ; l’observation du fin croissant de la jeune Lune détermine le début du Ramadan qui commence théoriquement le samedi 27
Du vendredi 26 au mardi 30 : le croissant lunaire du soir
Vendredi 26 : Callisto survole le pôle Nord de Jupiter
Samedi 27 : saluer Mars en conjonction avec un mince croissant de Lune âgé de 48 heures, à l’ouest-nord-ouest une heure après le coucher du Soleil
Mercredi 31 : quelle est cette étoile juste à côté de la Lune ? Régulus du Lion


   

Mes sources d'information