Page d'accueil du site
de Christian Magnan

 
Le ciel du mois (par Christian Magnan)
 

LIENS


Page d'accueil du GRAAL


L'image astronomique du jour


Astronomy Picture of the Day


Le Soleil en direct de SOHO


Le Guide du Ciel


Ciel des Hommes


Images célestes


Le ciel au-dessus de nos têtes (en anglais)

aide à la connexion


Actualité de l'environnement Soleil-Terre (en anglais)


Sky and Telescope (en anglais)


ANPCNE : Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes


 

Le ciel de novembre 2009

au jour le jour

version imprimable du mois en cours   imprimante
Archives :

Le ciel de 2006 : | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre |
Le ciel de 2007 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre| décembre
Le ciel de 2008 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | début décembre | décembre
Le ciel de 2009 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet| août| septembre | octobre

nébuleuse d'Orion
La nébuleuse d'Orion

 

 

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

 

La durée de la nuit augmente d'une heure ce mois-ci pour atteindre les quinze heures le 30 novembre: à nous d'en profiter pour observer étoiles filantes, croissants de Lune, rapprochements célestes, jeux de planètes et tableaux d'étoiles!

Vous attendez avec impatience des précisions sur le spectacle des LÉONIDES, ces étoiles filantes qui reviennent tous les ans à la même époque. Alors sachez-le, le cru 2009 s'annonce sous de très bons auspices et je ne peux que vous conseiller de guetter le ciel du MARDI 17 au JEUDI 19 NOVEMBRE 2009 et surtout le SOIR du MARDI 17, un maximum d'activité étant prévu vers 22h45. Certes les pays les mieux placés pour observer ce maximum se situent plus à l'est, en Asie, là où le Lion, la constellation d'où semblent provenir les étoiles filantes, sera haut dans le ciel alors que chez nous ce Lion commencera à peine à se lever, mais par chance nous bénéficierons partout d'un ciel sans Lune, la nouvelle Lune venant juste de se produire. Concrètement, observez à l'œil nu, bien installé dans une chaise longue, plutôt vers l'horizon est-nord-est (mais des étoiles farceuses peuvent évidemment nous narguer dans la direction opposée!) en choisissant un lieu où l'horizon est bien dégagé. Indépendamment de ce maximum annoncé, la deuxième partie de nuit est en général plus favorable, le radiant (le point d'où semblent partir les filantes) se situant plus haut dans le ciel et plus au sud. J'oubliais le principal: munissez-vous d'une bonne couverture (croyez-en mon expérience :-) .

Profitons de l'occasion pour redécouvrir cette fameuse CONSTELLATION DU LION qui commence à se lever vers 23 heures avec son étoile principale RÉGULUS et sa forme dessinant bien l'animal dont elle porte le nom. La crinière est bien reconnaissable comme un grand point d'interrogation inversé gauche-droite, Régulus se situant précisément à l'extrémité inférieure de ce signe graphique.

Mais quelle est cette étoile brillante surplombant l'horizon est au-dessus du Lion? C'est la PLANÈTE MARS, qui fait son grand retour dans le ciel en augmentant d'éclat et en prenant de la hauteur au fil des nuits avant la magnifique opposition qu'elle nous réserve fin janvier prochain. Mars mérite d'être admirée avec sa couleur d'orange et sa forte luminosité faisant d'elle l'astre le plus brillant de la seconde partie de nuit après Sirius du Grand Chien. La planète est placée dans la constellation du CANCER et passe début novembre tout près de l'amas d'étoiles de la CRÈCHE (amas M44, Praesepe en latin, ou la Ruche, Beehive en anglais) que j'affectionne particulièrement comme un petit trésor caché à découvrir. Munissez-vous de jumelles (ou d'un petit instrument à faible grossissement) pour observer ce rapprochement et le déplacement de la planète d'un côté à l'autre de l'amas en quelques jours. Mars reste dans le Cancer pendant tout le mois et sera donc le moyen rêvé de repérer la Crèche dans le ciel. Au-dessus de Mars on retrouve le duo Castor et Pollux de la constellation des GÉMEAUX, elle bien reconnaissable, que Mars a quittée le mois dernier. En fin de mois, la planète orange se trouvera à mi-chemin entre la Crèche et Régulus. Enfin l'étoile brillante située à droite de Mars et donc du Cancer, c'est (comme le mois dernier!) PROCYON du Petit Chien. Au final c'est cette partie du ciel que vous pourrez voir le soir des étoiles filantes car leur radiant se situera non loin de Mars. Admirez Mars dans son environnement et en prime vous aurez les Léonides.

En nous tournant plus vers le sud, nous admirons la majestueuse constellation d'ORION dont le quadrilatère, penché à son lever sur l'horizon, se relève lentement et se dressera fièrement l'hiver venu. Si vous avez vos jumelles à portée de mains, pointez les trois étoiles alignées du baudrier et observez un peu plus bas une nébulosité lumineuse parsemée d'étoiles: il s'agit de la célèbre NÉBULEUSE D'ORION, dont les photographies illustrent souvent les magazines d'astronomie.
http://www.cidehom.com/apod.php?_date=090826
Plus bas SIRIUS, l'étoile la plus brillante du ciel, se lève vers 23 heures à la mi-novembre et resplendit ensuite côté sud jusqu'au matin.

La planète JUPITER, qui étincelle toujours au sud en début de nuit, est encore intéressante à observer tous les soirs mais sa hauteur décline rapidement après son passage au méridien. Ceux qui disposent d'un petit instrument pourront encore suivre ce mois-ci plusieurs phénomènes mutuels entre ses satellites Io, Europe, Ganymède et Callisto, l'un passant devant l'autre, ou l'ombre d'un premier se projetant sur le disque d'un second. Par exemple le mardi 2 novembre à 19h50, Europe occulte Ganymède. La nature et l'horaire de ces phénomènes sont indiqués dans les éphémérides de Guillaume Cannat
http://www.leguideduciel.com/indexgc.php

La LUNE nous réserve encore de belles scènes. À la fin de la nuit du MARDI 3 au MERCREDI 4 NOVEMBRE la Lune fortement gibbeuse côtoie l'amas des PLÉIADES. Il faut utiliser des jumelles pour profiter du spectacle et suivre la progression du disque lunaire près de ce champ stellaire. À l'œil nu la luminosité aveuglante de la Lune ne permet pas de voir les petites étoiles.

Le matin du LUNDI 9 NOVEMBRE le dernier quartier rejoint MARS près de la Crèche: une belle conjonction à admirer sur l'horizon sud-est auprès des astres de belle allure des ciels d'hiver: Sirius, Procyon, Régulus, Castor et Pollux et la majestueuse Orion.

Le matin des VENDREDI 13 et SAMEDI 14 un joli croissant nimbé de lumière cendrée passe le premier jour près de SATURNE et le second près de SPICA de la Vierge. Le matin suivant du DIMANCHE 15 il faudra bénéficier d'un horizon pur et dégagé pour repérer un croissant gracile à droite de VÉNUS. Prévoir d'observer une petite heure avant le lever du Soleil (ce qui nous met vers 7h à Montpellier).

Le soir du LUNDI 23 NOVEMBRE la Lune serre de près la planète JUPITER de sorte qu'il sera possible dans l'après-midi de profiter de cette proximité apparente pour tenter de repérer la PLANÈTE EN PLEIN JOUR. Il est utile de s'aider de jumelles pour réaliser cette observation originale.

Observez ce mois-ci la STATION SPATIALE INTERNATIONALE. Peu, très peu, trop peu, de personnes en connaissent l'existence et je vous assure (à en croire les témoignages de fidèles lecteurs ou lectrices) que vous pourrez acquérir auprès du public (à vous de le choisir!) une grande admiration et plus si affinité pour un savoir perçu comme divinatoire. À partir du 7 novembre la station sera visible le soir avec des passages très lumineux sur la France. Il faut noter que nous allons pouvoir assister une fois de plus à ce spectacle vraiment extraordinaire et émouvant du VOL EN DUO de la station et de la NAVETTE ATLANTIS, laquelle doit être lancée le lundi 16 novembre à 20h28 pour la mission codifiée STS-129. Bien entendu l'heure et le jour effectifs du décollage ne seront connus qu'au tout dernier moment en fonction de la météo et des vérifications techniques. Le mode d'emploi est toujours le même. Suivre les préparatifs du lancement d'Atlantis sur le site de la NASA (unfortunately in english)
http://www.nasa.gov/mission_pages/shuttle/main/index.html
qui vous donnera la date finale de départ.
Les horaires de passage de la station se trouvent toujours sur le fameux site Heavens-Above
http://www.heavens-above.com/
sur lequel je vous conseille de créer votre compte pour y insérer à demeure les coordonnées de vos sites d'observation. Une aide dans ce sens est fournie par Guillaume Cannat
http://www.leguideduciel.net/on2010/on2010-im3.php
Un exemple: si la navette décolle comme prévu le lundi 16 novembre à 20h28, elle sera visible le lendemain lors du passage de 18h44 de la station à Montpellier, l'horaire précis étant visible sur Heavens-Above. Pour vous guider sachez que les horaires de la station spatiale ne changent pas (ou très peu) car elle ne manœuvre pas et qu'en revanche ceux de la navette qui vient la rejoindre sont soumis aux aléas des commandes qu'elle opère.
Rebelote pour le retour sur Terre d'Atlantis et la fin de la mission STS-129, programmée pour le 27 novembre.

Le ciel nous réserve une petite surprise pour le mois de décembre à venir... je n'en dis pas plus

Bonnes nuits sous les étoiles
Christian

NOVEMBRE 2009 AU JOUR LE JOUR
Tous les soirs: Jupiter la reine des planètes au sud
En milieu de nuit: lever de Mars, du Lion et des constellations d'hiver
Du dimanche 1 au mardi 3: Mars traverse l'amas de la Crèche (jumelles)
Lundi 2: Pleine Lune haut sur l'horizon à mi-nuit
Nuit du mardi 3 au mercredi 4: la Lune frôle les Pléiades (jumelles)
Du dimanche 8 au mardi 10: le quartier de Lune part des Gémeaux, rattrape Mars le 9 puis atteint Régulus
Du vendredi 13 au dimanche 15: le croissant lunaire du matin auprès de Saturne le 13, de Spica le 14 et de Vénus le 15
Du lundi 16 au jeudi 19: guetter les Léonides autour du Lion en deuxième partie de nuit
Lundi 16: décollage prévu de la navette Atlantis (date à confirmer)
Lundi 16: Nouvelle Lune et ciel noir autour de cette date
Mardi 17: maximum d'activité de l'essaim d'étoiles filantes des Léonides
Du jeudi 19 au dimanche 22: le croissant lunaire du soir
Samedi 21: au crépuscule, conjonction entre Jupiter et le Premier Quartier de Lune et possibilité de voir Jupiter l'après-midi auprès de la Lune après repérage de cette dernière (jumelles)
Vendredi 27: retour sur Terre de la navette Atlantis (date à confirmer)




 

   

Mes sources d'information