Page d'accueil du site
de Christian Magnan

 
Le ciel du mois (par Christian Magnan)

Nota : si vous désirez mettre ce "ciel du mois" en favori utiliser l'adresse
http://www.lacosmo.com/lecieldumois/lecieldumois.html
La page ainsi adressée vous redirigera automatiquement vers le mois en cours  

LIENS


L'image astronomique du jour


Astronomy Picture of the Day


Le Soleil en direct de SOHO


Le Guide du Ciel


Ciel des Hommes


Images célestes


Le ciel au-dessus de nos têtes (en anglais)

aide à la connexion


Actualité de l'environnement Soleil-Terre (en anglais)


Sky and Telescope (en anglais)


ANPCNE : Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes



Un astronome professionnel retrace pour vous le cheminement patient de la pensée scientifique moderne, vous guide dans une visite grandiose de l'Univers, vous raconte la folle histoire des étoiles et vous révèle la place de l'espèce humaine dans un cosmos qui ne l'attendait pas.

L'auteur se permet en outre de dénoncer les graves dérives conceptuelles d'une science contemporaine courant à sa perte sous l'effet d'un productivisme effréné.

Voici un ouvrage unique en son genre qui vous donnera à penser!

 

couverture

Paru en juin 2014

Édité par Guillaume Cannat (amds-edition)
Disponible en commande immédiate
dédicace possible de l'auteur

L'image de couverture représente l'éclipse totale de Soleil du 11 juillet 2010 à l'île de Pâques (cliché de Guillaume Blanchard)


Allez observer le ciel


à l'observatoire d'Aniane



Le ciel de décembre 2016

au jour le jour

le chiffre du mois

version imprimable du mois en cours pour apposer sur son frigo   imprimante
Archives :

Le ciel de 2006 : | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre |
Le ciel de 2007 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre| décembre
Le ciel de 2008 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | début décembre | décembre
Le ciel de 2009 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet| août| septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2010 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin| juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2011 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2012 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2013 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2014 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2015 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2016 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre

éclipse de Lune
Un soleil de solstice

 

 

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

 

En ce mois de DÉCEMBRE 2016 l’incomparable VÉNUS sort son grand jeu d’étoile du soir. Il ne tient qu’à nous d’en profiter !

Nous disions dans le dernier bulletin que l’éclat de notre planète-reine n’était pas pleinement mis en valeur à cause de sa position relativement basse sur l’horizon sud-ouest. Or les choses vont s’améliorer grandement en ce mois de décembre et permettre à la gloire de Vénus de resplendir, car l’astre va s’élever jour après jour dans le ciel. Le dernier soir de l’année Vénus brillera de tous ses feux à près de 20° de hauteur avec une magnitude bluffante de -4,3. Son apparence est tellement étonnante qu’on a presque du mal à croire qu’il s’agit d’une bonne et honnête planète, certains ayant tendance à la prendre pour un objet artificiel. Regardez-la prendre son essor dès le début du mois, accompagnée par la toute jeune Lune qui semble la tirer vers le haut et qui, ornée de sa féérique lumière cendrée, magnifie le spectacle. Ne manquez surtout pas le soir du SAMEDI 3 lorsque la Lune sera à moins de 6 degrés de Vénus. Je dis souvent qu’un croissant de Lune à côté de Vénus constitue l’une des plus belles attractions que le ciel nous offre.

L’autre élément favorable dans la prestation de Vénus est que notre voisine se rapproche de nous, passant de 1unité astronomique de distance (soit la distance de la Terre au Soleil, ou 150 millions de kilomètres) à 0,78 UA, de sorte que son diamètre apparent augmente, de même que sa surface apparente. L’élément à priori contradictoire  de l’histoire est que de son côté la fraction éclairée visible de Vénus diminue, passant de 68% à 58%, mais cette diminution est plus que compensée par l’augmentation du rayon. Si Vénus se présente en ce moment sous forme de demi-quartier, elle va tendre vers une forme de croissant de plus en plus mince, pour atteindre le stade de "Nouvelle Vénus" le 15 mars prochain, au moment où elle passera  entre le Soleil et la Terre.

Les plus motivé-e-s d’entre vous bénéficiant d’un horizon sud-ouest bien dégagé pourront guetter le soir du JEUDI 1er, une bonne demi-heure après le coucher du Soleil, le tout jeune croissant de Lune de 4,5% âgé de 53 heures et repérer peut-être la planète MERCURE au ras de l’horizon. Si les circonstances vous accordent de voir la Lune et la planète, vous en serez récompensés.

Le LUNDI 5 DÉCEMBRE c’est au tour de MARS d’avoir la visite du croissant de Lune. Armez-vous de bonnes jumelles pour mieux profiter de l’événement et notamment de la couleur orangée de la planète rouillée. Vous découvrirez par la même occasion la constellation du CAPRICORNE, peu remarquable par ailleurs faute de posséder des étoiles très brillantes. Si le ciel est favorable vous verrez qu’elle est en forme de coque de navire et noterez par-ci par-là, toujours aux jumelles, la présence de plusieurs couples d’étoiles.

Poursuivant sa course sur l’écliptique, la Lune atteint les HYADES dans la nuit du LUNDI 12 AU MARDI 13. Le passage de notre satellite à travers l’amas d’étoiles de la constellation du Taureau est spectaculaire à suivre à travers des jumelles fixées sur un trépied. Il est magique de voir le disque lunaire s’approcher tour à tour des étoiles rencontrées en chemin et de les "avaler" instantanément. Le plus frappant est sans doute la vitesse apparente avec laquelle la Lune se déplace par rapport aux étoiles. Le show se termine avec l’occultation d’ALDÉBARAN à 6h30, une demi-heure avant que la Lune se couche.

Le ciel de ce mois de décembre n’est pas réservé à Vénus. L’autre phare du ciel, JUPITER lui-même, avec laquelle on pourrait la confondre, étincelle fièrement (!) le matin dans la constellation de la Vierge, et c’est un plaisir de commencer la journée sous son regard. La planète géante, la plus grosse du système solaire, se lève plus de cinq heures avant le Soleil et brille à plus de 25° de hauteur. Le temps est venu de reprendre l’observation du ballet des quatre satellites découverts par Galilée en 1609, sachant qu’une petite lunette ou de bonnes jumelles suffisent à voir ce fabuleux spectacle. Et il est toujours émouvant de penser que la découverte de ce monde jovien a été un élément déterminant dans la découverte de l’Univers entier, achevée moins de quatre siècles plus tard en 1965 avec la détection du fonds cosmologique diffus. Les JEUDI 22 ET VENDREDI 23 la Lune passe d’un côté à l’autre de Jupiter et rejoint la belle SPICA, l’étoile principale de la Vierge. C’est à voir le matin sur l’horizon sud-est, deux heures avant le lever du Soleil.

Le MERCREDI 22 marque la date du SOLSTICE DE DÉCEMBRE et donc le début de l’hiver dans l’hémisphère nord avec la journée la plus courte. Le mot "solstice" de sol, soleil, et stare, s’arrêter, indique que la position apparente du Soleil sur le ciel marque un temps d’arrêt avant de repartir dans l’autre sens. Ainsi à son passage au méridien le Soleil sera au plus bas de l’année, à 23° à Montpellier, (mais allez voir la troublante image d'un soleil de solstice anglais) pour remonter peu à peu chaque jour les mois suivants de sorte qu’à midi solaire l’ombre d’un bâton vertical raccourcira. Après le solstice le Soleil se lèvera de plus en plus vers le nord et les journées bien entendu seront de plus en plus longues. Remarquons que si le Soleil est bas en cette saison corrélativement la Pleine Lune est au plus haut dans le ciel. Ainsi le MERCREDI 14 elle culminera à 65°au-dessus de l’horizon, dominant la magnifique constellation d’Orion, et ne manquera pas de produire des effets de lumière irréels.

Enfin retrouvez peu à peu les étoiles d’hiver, qui se lèvent de plus en plus tôt chaque soir et qui orneront le cœur de nos nuits à venir. La constellation emblématique d’Orion est encore couchée sur l’horizon est mais se redresse au fil des nuits. Saurez-vous retrouver ce que certains appellent l’hexagone d’hiver ? Nommons-en les sommets : SIRIUS, l’étoile la plus brillante du ciel, au pied d’Orion ; RIGEL, l’étoile bleue du quadrilatère d’Orion située en bas à droite ; ALDÉBARAN, l’étoile principale, rouge, de l’Aigle ; CAPELLA (ou la Chèvre) du Cocher, quasi au zénith, accompagnée du triangle de ses "trois chevreaux" ; le duo CASTOR ET POLLUX, largement reconnaissable comme deux étoiles voisines de même éclat ; PROCYON, du Petit Chien, étoile isolée mais bien brillante à gauche d’Orion.

LE CHIFFRE DU MOIS : des chiffres à retenir pour apprécier l’ordre de grandeur des distances dans l’Univers. Des années de lumière pour la distance entre les étoiles de la Voie Lactée ; la dizaine de milliers d’années de lumière pour la distance des étoiles visibles à l’œil nu les plus lointaines ; la centaine de milliers d’années de lumière pour les plus lointaines appartenant à la Voie Lactée ; des millions d’années de lumière pour la distance entre les galaxies. Mais dans le détail un fatras d’imprécisions.

Bonnes nuits sous les étoiles
Christian

DÉCEMBRE 2016 AU JOUR LE JOUR
Tous les soirs : Vénus gagne en hauteur au-dessus de l’horizon sud-ouest
Tous les matins : Jupiter en majesté à l’est
Du jeudi 1er  au lundi 5 : le croissant lunaire du soir (de Vénus à Mars) ; le 1er Mercure sera au ras de l’horizon
Du 1er au 19 : Saturne dans le champ du coronographe LASCO C3 de la sonde SOHO
Samedi 3 : le mince croissant de Lune près de Vénus à la fin du crépuscule au sud-ouest (à ne surtout pas manquer)
Lundi 5 : le croissant de Lune près de Mars dans le Capricorne
Samedi 10 : Saturne en conjonction avec le Soleil
Dimanche 11 : élongation maximale de Mercure à 20,7 degrés à l’est du Soleil
Nuit du lundi 12 au mardi 13 : la Lune traverse l’amas des Hyades et occulte Aldébaran (à suivre aux jumelles)
Mercredi 14 : Pleine Lune à 1h06 à sa plus grande hauteur de l’année
Mercredi 21 : solstice de décembre, début de l’hiver dans l’hémisphère nord
Jeudi 22 et vendredi 23 : la Lune près de Jupiter puis de Spica
Samedi 24 : pour les afficionados des cadrans solaires, l’équation du temps est nulle
Du dimanche 25 au 1er janvier : Mercure traverse le champ du coronographe LASCO C3 de la sonde SOHO
Jusqu’au mardi 27 : le croissant lunaire du matin, au-dessus de Saturne le 27 (jumelles)
Mercredi 28 : Mercure en conjonction inférieure
Jeudi 29 : Nouvelle Lune

   

Mes sources d'information